Camping Vendée » Actualité camping Vendée » Le Vendée Globe

Le Vendée Globe

Si vous êtes un amateur d’évènements sportifs, vous pourriez avoir l’occasion de suivre quelques manifestations de renommée internationale lors de vos vacances en Vendée. Il y a bien sûr parmi ces dernières, le Vendée Arctique les Sables d’Olonne et surtout le Vendée Globe que nous vous présentons aujourd’hui.

Le Vendée Globe, c’est quoi ?

Le Vendée Globe trouve ses origines en 1968. Cette année-là, c’était le Golden Globe Challenge qui lançait la première course pour navigateur. Le circuit devait passer par cap Bonne espérance, cap Leeuwin et cap Horn. S’il n’y a pas eu une autre édition de cette aventure, une vingtaine d’années plus tard, en 1989, elle insuffla l’inspiration à Philippe Jeantot pour donner naissance au Vendée Globe.

Depuis, la réputation de cette manifestation sportive n’a cessé de dépasser les frontières pour en faire la course de voile la plus connue et la plus redoutable au monde. En effet, contrairement au Golden Globe Challenge, celle-ci se fait sans escales et prend son départ aux Sables d’Olonne, ville sportive qui accueille également une étape de l’Ironman des Sables. Renouvelée tous les 4 ans, elle connaît de plus en plus d’adeptes et de spectateurs qui suivent de près le parcours des navigateurs qui mettent 3 mois pour franchir toutes les étapes du parcours.

La course du Vendée Globe

Parmi les règles à suivre pour participer au Vendée Globe, il y a d’abord l’impératif d’être seul à bord tout au long du parcours. Il y a ensuite l’interdiction de recevoir toute assistance. Il devra régler seul ses soucis mécaniques et ne devra aucunement demander de l’aide ou des infos concernant la météo, par exemple. Enfin, aucune escale ne sera autorisée.

Maintenant, en ce qui concerne le bateau, il faut que ce soit un IMOCA de 60 pieds, un monocoque bien puissant, faisant 18.28 m x 4.50 m et pouvant atteindre les 30 nœuds.

Pour ce qui est du circuit parcouru par les skippers, il fait en tout plus de 46 000 kilomètres, soit 25 000 nœuds. Il faut savoir qu’il passe par les étapes suivantes : Golfe de Gascogne, Alizés, Pot au Noir, descente de l’Atlantique Sud, Zone d’exclusion antarctique, Océan Indien, Océan Pacifique, Cap Horn, remontée de l’Atlantique Sud et enfin celle de L’Atlantique Nord

Les skippers et les bateaux

VENDEE GLOBE SABLES OLONNE 1024x350

L’aventure du Vendée Globe fascine aussi bien les navigateurs que les férus de cette compétition. Tous ont applaudi le record d’Armel Le Cleac’h qui a réussi le chalenge en 74 jours et moins de 4 heures lors de l’édition de 2016-2017. Ce dernier avait alors détrôné d’anciens vainqueurs mythiques comme :

  • Michel Desjoyeaux qui a mis 93 jours en 2000-2001, puis 84 jours en 2008-2009
  • Vincent Riou, pour qui la victoire a eu lieu au bout de moins de 88 jours en 2004-2005
  • François Gabart, qui a réalisé l’exploit en 78 jours en 2012-2013.

Les enjeux environnementaux

Passant d’évènement sportif à un outil scientifique, le Vendée Globe s’est recouvert depuis quelques années d’une belle couleur verte. Il est désormais mis à contribution, grâce à ses skippers et à ses bateaux, pour aider à mieux comprendre l’environnement maritime. Ces navigateurs et leurs embarcations collectent donc pendant la traversée mondiale des données précieuse sur les océans telles que la mesure de la concentration des eaux en microplastiques.

La course devient également un moment important pour sensibiliser aux enjeux écologiques : bateaux éco-conçus, dessalage de l’eau de la mer par les skippers pour le boire…

Ainsi, cette course à voile en solitaire est un évènement des plus passionnants. Ne manquez surtout pas le grand départ de l’édition de 2024 du Vendée Globe qui aura lieu aux sables d’Olonne, à moins d’une demi-heure du camping 4 étoiles Vendée La Bretonnière.

9
Sur 761 avis collectés